Mascarille

L'éternelle mouvance des hommes contée

Promenade épistolaire et bucolique avec Rina Santoro qui lit des passages de Cara Mia, son dernier roman
Photos : Emile Zeizig